Miel nature, miel crémeux ?

Comme toutes les questions de goût, ça ne se discute pas. Mais, au fait, quelle différence ?

On commence par parler de cristallisation. Pour fabriquer le miel, entre autres additions les chéries assèchent le nectar, d’ailleurs le miel ne doit pas contenir plus de 18% d’eau , sinon il risque de fermenter.

Le miel est donc sursaturé en sucres, et ce à la température de la ruche, dans les 34 degrés.. Et quand la température baisse, le sucre se cristallise, un peu comme la glace qui se forme en cristaux quand l’eau descend vers zéro degré..

Selon les micro résidus restant (souvent de petits grains de pollen), la taille des cristaux sera plus ou moins grande. Du miel crémeux est juste du miel cristallisé en tous petits cristaux.

Pour fabriquer a coup sûr du miel crémeux, l’apiculteur mélangera à son miel environ 5% de miel dont on est certain qu’il contient des micro-résidus adaptés. Comme par exemple du miel de colza, ou du miel d’une année antérieure qui a naturellement cristallisé finement, c’est le cas du GreMiel.