L’habitat de ces demoiselles

Comme une grande partie des apiculteurs Français, j’utilise des ruches Dadant 10 cadres.

Sur cette photo prise au cœur de l’été, ces chéries prennent le frais autour de l’entrée du corps de ruche qui est la partie basse. On peut voir au dessus deux blocs plus petits, qui sont les hausses amovibles dans lesquels elles stockeront le miel excédentaire … celui là même que nous récolterons.

A l’intérieur du corps de ruche, il y a dix cadres amovibles, sur lesquels les abeilles ont bâti des alvéoles horizontales, de part et d’autre d’une feuille centrale de cire que l’apiculteur leur fournit..ou pas !!

En arrivant plus près du centre, les cadres sont utilisés pour héberger la ponte de la reine, qui est operculée au bout de quelques jours pour laisser les nymphes grandir en paix*.. On parle alors de cadre de couvain.

Les cadres “de rive”, qui sont vers les bords de la ruche, servent de stockage de nourriture : miel et pollen.

* la paix est souvent très relative, le varroa, parasite de l’abeille, prenant un malin plaisir à se laisser enfermer dans les cellules operculées pour croître et se multiplier aux dépends de la bonne santé de la nymphe.